• 59. Une campagne électorale authentique et originale

     

    Un premier ministre se déguise en chauffeur de taxi pendant une journée

     

    Les prochaines élections législatives norvégiennes auront lieu le neuf septembre prochain. Dans le début d’ajouter une touche piquante à sa campagne électorale, le Président du parti travailliste norvégien et ministre d’État depuis le dix-sept octobre 2005 Jens Stoltenberg, a décidé de se déguiser en chauffeur de taxi Mercedes avec un habit de travail et des lunettes de soleil pendant une journée durant l’été. Il a justifié l’expérience en disant qu’il pense fermement que les gens ne se gênent pas de dire ce qu’ils pensent vraiment dans un taxi. Il a donc conduit plusieurs clients pendant un après-midi à travers la capitale Oslo et a échangé avec de jeunes immigrantes, plusieurs étudiants et des gens à la retraite entre autres.

    Sans dévoiler son identité, il a posé des questions aux gens à propos des élections et concernant leur niveau de satisfaction avec le gouvernement. Après avoir commenté avec étonnement ou sarcasme le dangereux et mauvais style de conduite de leur chauffeur, plusieurs clients ont démasqué le Premier ministre et se sont mis à discuter avec lui.

    Les clients les plus jeunes ont demandé que le gouvernement cherche à motiver la jeunesse sans donner seulement des diplômes.

    Une femme âgé s’est plainte des salaires élevés des chefs d’entreprises multinationales et a demandé au gouvernement d’intervenir plus fermement.

    Le Premier ministre a fait preuve d’honnêteté durant l’expérience et a avoué aux clients qu’il n’y a aucun parti avec lequel on peut être totalement en accord. Il a même dit à un jeune adulte qu’il était en désaccord avec lui concernant l’exploitation du pétrole et que les opinions du client seraient mieux représentées par le parti socialiste que par le parti travailliste.

    Avec sa franchise, Jens Stoltenberg a d’un autre côté aussi su convaincre un retraité qui a déclaré après être arrivé à sa destination qu’il voterait maintenant pour le parti travailliste en automne.

    Le Premier ministre a également été satisfait de l’expérience, même s’il avait déclaré qu’il serait préférable pour la nation et pour les clients des taxis qu’il resterait premier ministre au lieu de devenir chauffeur de taxi. Il a incité ses clients à voter en automne que ce soit pour lui ou pour le représentant d’un autre parti.

     

    L’expérience montre aussi que le contact entre les politiciens et le peuple qu’ils représentent devrait être davantage privilégié. Il serait intéressant à voir si d’autres politiciens suivent l’exemple innovateur du Premier ministre norvégien. Pourrons-nous voir Pauline Marois comme coiffeuse à Québec ou Stephen Harper comme serveur dans un bar d’Ottawa dans le futur?

     

    « Stahlmann - Adamant (2013) (8,5/10)Bloodsucking Zombies From Outer Space - Decade Of Decay - Gravest Hits Of Bloodsucking Zombies From Outer Space (2012) (9,5/10) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :