• Découverte musicale de la semaine: Adiemus

    Mesdames et Messieurs,

    Voici la suite de mon petit projet. Cette semaine, j'aimerais vous présenter le projet Adiemus dont je possède moi-même les deux premiers albums. Il a sorti son premier album en 1995. Après une longue pause de près de dix ans, le projet a été relancé en 2013 avec un tout nouvel sixième album, sans compter les compilations et les enregistrements en concert. Derrière le projet ambitieux se cache le compositeur gallois Karl Jenkins.

    Le projet est inspiré par le nouvel-âge, la musique du monde et la musique classique. La musique celtique et le jazz sont également dominant sur certains albums. On peut notamment constater des influences de chants traditionnels africains, de la musique classique européenne et du tango latino-américain.

    Le chant choral joue un grand rôle et devient lui-même un instrument. Les chorales chantent en une langue fictive qui se rapproche de plusieurs langues africaines et latines sur les quatre premiers albums. Plus tard, le projet a aussi exceptionnellement réinventé des chants classiques et ecclésiastiques en d'autres langues.

    Le projet a connu un succès immédiat en 1995 avec la chanson "Adiemus" du pemier album qui a atteint la quatrième place au palmarès suisse, la sixième place au palmarès allemand et la septième place au palmarès autrichien. La chanson avait été composée pour une publicité de la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines en 1994.

    En 2000, l'artiste de musique électronique italien Mauro Picotto a collaboré avec le projet et réarrangé la pièce "Adiemus" dans sa chanson "Proximus". Cette nouvelle version a atteint la dix-huitième place au palmarès allemand, la dix-neuvième place au palmarès autrichien et la trente-deuxième place au palmarès suisse. 

    Voici une sélection chronologique de mes pièces préférées du groupe:

    "Adiemus" (1995)

    "Cantus - Song of the Plains" (1997)

    "Rain Dance" (1998)

    "The Eternal Knot" (2001)

    "Rondo" (2003)

    "Canción Roja" (2013)

     Titre bonus: Mauro Picotto avec Adiemus - "Proximus" (2000)

     

     Je vous souhaite une bonne découverte et écoute!

    « Découverte musicale de la semaine: Adiemus"Where traditions and modernity embrace in confusion": A review of Peste Noire's "La Chaise-Dyable" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :