• Découverte musicale de la semaine: Pertti Kurikan Nimipäivät

    Mesdames et Messieurs!

    Cette semaine, j'aimerais vous présenter le groupe de punk rock finlandais Pertti Kurikan Nimipäivät. Le groupe se concentre sur l'essence de ce style en interprétant des chansons courtes autour de deux minutes avec des riffs de guitare simplistes, une section rythmique précise, un chant fâché et rauque et des paroles traitant les problèmes de la vie de tous les jours, tant avec un ton ironique qu'avec un ton accusateur. 

    Le groupe est composé de quatre membres avec de grands écarts d'âge. D'abord, le guitariste et compositeur Pertti Kurikka de Vihti a cinquante-huit ans. Deuxièmement, le bassiste Sami Helle qui a grandi dans des villes comme Boston, New York City et Paris a quarante-et-un ans. Ensuite, le chanteur Kari Aalto de Tampere a trente-neuf ans. Finalement, le batteur Toni Välitalo a seulement trente-deux ans. Le gestionnaire de concert Kalle Pajamaa qui aide le groupe à arranger les chansons est considéré comme un cinquième membre du groupe, même s'il ne chante pas et ne joue aucun instrument. Les membres du groupe se sont rencontrés dans le cadre de plusieurs ateliers de charité pour les adultes ayant des déficiences intellectuelles.

    En plus de leurs âges et origines différents, le groupe se distingue par le fait que ses membres ont tous des déficiences intellectuelles comme l'autisme, le syndrome de Down ou la trisomie 21. Malgré de nombreux obstacles dans leurs vies de tous les jours, le groupe a réalisé l'exploit d'enregistrer plusieurs albums et de jouer plusieurs concerts et festivals depuis sa fondation officielle en 2009. 

    Le groupe a reçu beaucoup d'attention lorsqu'il a fait l'object du documentaire "The Punk Syndrome" en 2012. Le film qui emploie le style du cinéma vérité a reçu de nombreux prix comme le prix du public du Festival du Film de Tampere en 2012, le trophé Jussi pour le meilleur documentaire en 2013, le prix du film le plus innovateur dans le cadre du festivals Visions du Réel en Suisse en 2012, le prix du public dans la catégorie SXGlobal dans le cadre du festival SXSW à Austin au Texas en 2013 et le prix spécial pour "optimisme passionné et défense des idéaux de l'humanisme dans la vie" au festival Docudays UA en Ukraïne en 2013. Le film est souvent comparé au documentaire "Anvil! The Story of Anvil" de 2008 sur le groupe de heavy métal torontois Anvil.

    En 2015, le groupe a été choisi pour représenter son pays dans le cadre du fameux Concours Eurovision de la Chanson dont la soixantième édition a eu lieu à Vienne, en Autriche. La chanson choisie par le groupe était la chanson la plus courte jouée dans l'histoire du festival.

    Voici une sélection chronologique de mes pièces préférées du groupe:

    "Päättäjä on pettäjä" (2011)

    "Puhevika" (2011)

    "Kuus Kuppia Kahvia" (2012)

     "Asuntolaelämää" (2012)

     "Aina mun pitää" (2015)

    Je vous souhaite encore une fois une bonne découverte et écoute!

    « Just for fun: My predictions for the 2015 FIFA Women's World Cup in Canada"A dream back to Mongolian folk tales": A review of Nine Treasures' "Live in Beijing" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :