• Ta lumière m'aveugle en pleine nuit

    Mon imagination n'offre pas de répit

    Ton aura ascend tel qu'un ange orange

    Tu es mon mirage et mon mensonge

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Tournons la page avec véhémence

    Un génocide des pandas s'annonce

    Récoltons ce que nous semons

    Peu importe si nous nous aimons

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Tu es un oiseau de nuit

    Envoie ta chanson de ton nid

    Mais lorsqu'on tente de te nourrir

    Tu laisses les semences pourrir

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • China may break

      

    Once upon a time I was laying dozing by the Yangtze Kiang

    With my spirit on the moon and my eyes towards the burning sun

     

    Drug-infused and hypnotized under your bittersweet spell

    Suffering orgasmatically as you were ringing my death knell

     

    You shut down my conscience and opened up my mind

    I was falling for your illusion because I was so blind

     

    Hypnotyze my brain

    Let me in

    Seduce my heart

     

    I was going insane as my desire for you was religious

    I had to leave the past behind but I was superstitious

     

    It was a deja vu as I felt like I had been there before

    Electrified from the heart and condemned to the core

     

    You were a femme fatale, a wolf in sheep’s clothing

    I realized I had to break free before I would become nothing

     

    Deliver me now

    Free my creativity

    Release the pain

     

    Torn in two I was endlessly fighting on this ancient Wall

    Slowly disenchanted as the devil’s temptation was standing tall

     

    All alone I was crawling through the armies of mercury

    Looking for some piece of mind instead of immortality

     

    I was turning the page as I was coming back from the valley

    I became my own shepherd leading myself right up my alley

     

    Build new strength

    Find some hope

    Pray for renaissance  

      

    Will I ever rest in peace?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  •  

    Le cœur voyageur

     

     

     

    Né dans une douce innocence

     

    Mis au monde dans un univers menaçant

     

    Faisant face aux vices derrière les masques

     

    Désintégrant mon âme en fissures qui craquent

     

     

     

    Chacun suit son droit chemin sans pitié

     

    Sans compromis, sans dialogue, sans intégrité

     

    Le monde entier rira avec toi si tu as envie de sourire

     

    Mais tu pleuras seul si tu ne fais que souffrir

     

     

     

    La tristesse grise noie nos esprits

     

    La détresse semble être infinie

     

    La justice civique sombre dans l’oubli

     

    Au sein d’un monde mourant sacrifié à la folie

     

     

     

    J’ai le cœur qui voyage

     

    M’étouffant sous un nuage

     

    Je suis un nomade cherchant son chemin

     

    Un enfant prodige en quête du destin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Transposition de l’illusion

     

    Sous une lune de mai rouge comme le sang divin

    Progressant son cycle fatidique jusqu’à l’aube du matin

    La femme fatale tentait de lire le destin dans mes lignes de main

     

    Ce n’était qu’une transposition

     

    « Oh coutumes, vous la laissez enchainé !»

    « Oh cultures, vous la laissez transvidé! »

    « Oh valeurs, vous la laissez irrité! »

     

    Ce n’était qu’une illusion

     

    Cet astre à la face cachée dérapera-t-il de sa lignée?

    Son frère ensoleillé annoncera-t-il une nouvelle journée?

    Pourrais-je m’attendre à la passion libératrice d’une autre nuitée?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique