• 43. Une chronique en deux parties sur ce qui a touché notre monde en 2012 (1)

    L’année 2012 a été très riche en événements au Canada et partout dans le monde. Certains de ceux-ci ont même encore un impact sur les relations internationales en cette nouvelle année 2013. Il est donc intéressant de se rappeler et de dresser un bilan des événements les plus marquants autour du monde en deux parties. La première s’attaque à la première moitié de l’année 2012, soit les mois de janvier à juin.

    L’événement le plus marquant du mois de janvier 2012 a été sans aucun doute le naufrage spectaculaire du Costa Concordia au large de la Toscane, à proximité de l’île du Giglio en Italie. Lorsque son commandant Francesco Schettino dirige son navire de croisière trop près de l’île pour saluer une connaissance qui y réside, le paquebot talonne un récif sur bâbord et échoue. Les mesures de sauvetage sont amorcées très tardivement et la panique s’installe rapidement à bord. Le capitaine et son premier officier ne sont pas les derniers à quitter le bateau et sont bientôt incarcérés pour homicide multiple, naufrage et abandon du navire. La catastrophe fait trente morts et deux personnes portées disparues venant de huit pays différents. L’épave gigantesque sera récupérée durant l’été 2013, si tout va bien et un procès juridique complexe est à suivre.

    En janvier débute également le conflit malien toujours en cours qui a été largement thématisé suite à l’intervention récente de l’armée française. Ce conflit oppose l’armée régulière du pays aux rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad et au mouvement salafiste Ansar Dine, alliés également à d’autres mouvements islamiques.

    Au mois de février, un match de soccer à Port-Saïd en Égypte finit en drame. Des partisans radicaux des deux équipes s’attaquent et visent également les joueurs et entraîneurs après une deuxième mi-temps agitée. L’événement cause 74 morts et au-delà de mille blessés. Même après le printemps arabe et les élections, l’Égypte demeure profondément déstabilisée.

    Au Québec débute la grève étudiante générale illimitée qui sera connue sous le terme du printemps érable dans le reste du monde et qui s’attaque à la hausse des frais de scolarité visée par le gouvernement libéral provincial. Ces événements causent des élections générales anticipées pour le mois de septembre. Celles-ci sont remportées par le Parti Québécois qui remplit sa promesse électorale et annule la hausse en question.

    En Allemagne, le président fédéral Christian Wulff quitte son poste après des allégations de corruption fréquentes. Après la démission de son prédécesseur Horst Köhler suite à une entrevue critiquée qu’il avait donné sur les intérêts de la présence militaire allemande en Afghanistan en 2010, c’est le deuxième président fédéral en seulement deux ans qui quitte de manière non prévue son poste. Le pays risque de glisser dans une crise face à sa politique intérieure désastreuse, mais le nouveau président fédéral Joachim Gauck ramène un certain niveau de stabilité. Après la démission, la femme du président fédéral Christian Wulff publie une biographie dans laquelle elle met au clair qu’elle est une femme indépendante et tout à fait normale qui se voit comme une mère parmi tant d’autres et qui laisse sous-entendre que son mari est quelqu’un de peu attirant et ennuyeux. Peu de temps après, elle se sépare de lui.

    En Russie, le groupe de punk-rock féministe Pussy Riot joue une courte prestation sur l’autel de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou pour manifester contre les liens étroits entre le gouvernement et l’Église orthodoxe. Le groupe se fait arrêter peu de temps après et un procès juridique très débattu s’en suit. Deux membres du groupe sont condamnés à deux ans dans un camps de prisonniers et un membre purge une peine de la même longueur en probation.

    Au mois de mars, Bo Xilai est démis de ses fonctions de chef du parti communiste de Chongqing et exclu peu de temps après du comité central de son parti. Le maoïste était un des grands espoirs de l’aile gauche du parti et s’opposait plus ou moins ouvertement contre l’ouverture du parti sur le capitalisme à saveur occidentalisée. De plus, il interceptait de nombreux appels téléphoniques et allait même jusqu’à espionner le président Hu Jintao. L’événement qui a définitivement provoqué sa chute était l’implication de son épouse dans le meurtre du consultant et mécène britannique Neil Heywood. Sa femme est plus tard condamnée à la peine de mort avec sursis.

    En avril débute le procès contre Anders Behring Breivik qui avait commis deux attentats terroristes au quartier gouvernemental de la ville d’Oslo et dans un camp de jeunes chapeauté par le Parti travailliste norvégien sur l’île d’Utøya causant un total de 77 morts. Le terroriste norvégien d’extrême-droite est jugé responsable de ses actes et est plus tard condamné à la peine indéterminée, soit 21 ans de prison prolongeable.

    En une Ukraine très mouvementée sur le plan politique qui est sur la veille d’accueillir le championnat d’Europe de football 2012 avec la Pologne qui sera remporté par l’Espagne, l’ancienne première ministre Ioulia Timoshenko qui purge une peine de prison pour plusieurs infractions douteuses contre la loi lors de son règne entame une grève de faim très médiatisée pour critiquer le gouvernement en place. Elle effectue un retour en politique à l’automne.

    Au mois de mai, la guerre civile en Syrie prend de plus en plus d’ampleur. Le massacre d’Houla cause la mort de 108 civils dont 49 enfants selon les chiffres de l’ONU. Selon le gouvernement syrien d’Assad, le massacre a été commis par des groupes rebelles affiliés à Al-Qaïda tandis que l’opposition accuse les forces armées syriennes et les milices pro-Assad. Ce n’est que le point culminant d’une longue série de massacres.

    En juin, la vidéo anti-islam de qualité médiocre «L’innocence des musulmans», produite par un copte égyptien résidant en Californie, a sa première projection dans un cinéma indépendant à Los Angeles. Le film politico-religieux haineux ridiculise certaines valeurs jugées hypocrites de l’islam en parodiant également le prophète Mohammed. La diffusion du film sur internet mène à des manifestations et attentats anti-américains en septembre 2012 et ces réactions dégénèrent rapidement. Certains manifestants qui n’ont même pas vu un extrait du film en question s’attaquent aux ambassades américaine et celles d’autres pays occidentaux et causent des dégâts matériaux et humains. 

    « 42. Screaming Savior – un groupe de métal chinois qui s’attaque aux côtes nord-américaines ce printemps!Asiana - Out On The Street (1990) - Heavy metal also exists in Korea - 85% (17/01/13) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :